lundi 11 décembre 2017

VACCINATION NE VEUT PAS DIRE IMMUNISATION

 


Vaccination ne veut pas dire immunisation
                                La guerre contre nos enfants

                                     Dr Tim o’Shea, 6 décembre 2017

Qui aurait pu prédire que la prochaine guerre serait la guerre contre nos enfants ?  Les effets secondaires des vaccins et les dommages vaccinaux  ont augmenté de 3000% au cours des 20 dernières années. Qu’en sera-t-il des 20 prochaines années ? Comment pouvoir comprendre le refus inébranlable du CDC (Centre officiel américain de Contrôle des Maladies) d’étudier l’épidémie d’autisme. Il est terrifiant de penser que le pire, puisse arriver dans les prochaines décades, tout comme la dégradation constante du génome humain. Ces effets secondaires vaccinaux,  de plus en plus évidente dans la vie des enfants d’aujourd’hui, risque d’être encore beaucoup plus marquante chez leurs propres enfants, et ainsi de suite. Effets cumulatifs !

Le changement culturel radical qui se produit aujourd’hui ne concerne pas principalement les vaccins, mais la notion même de propriété.
Qui possède la terre, le sol, l’atmosphère, l’eau, l’ADN des plantes et des animaux, l’ADN des humains, et finalement qui possède les gens et leurs enfants. Les décideurs de Potomac ont clairement indiqué que l’Etat sait mieux que les parents comment leurs enfants doivent être élevés, comment ils doivent penser, quels produits chimiques fabriqués par l’homme doivent être obligatoirement injectés dans la circulation sanguine de leurs enfants.
L’astuce consiste à amener tout le monde à se conformer.

La question des vaccins ne constitue en fait que la première escarmouche. Si la majorité des gens donnent leur accord et abandonnent totalement à l’Etat le choix des vaccins que les parents devraient pouvoir faire pour leurs propres enfants, où va-t-on s’arrêter ?
L’exécution de ce nouveau programme semble bien ressembler à un triomphe machiavélique. Les slogans, les clichés et la propagande semblent désormais remplacer la véritable réflexion sur les problèmes ayant trait à la vie et à la mort.
Wiki et Google semblent représenter la nouvelle technocratie destinée à façonner la réalité elle-même pour les esprits qui ne sont plus capables de jugement indépendant. C’est la vie virtuelle qui remplace la vraie vie.

Le reste est très facile. Avec un électorat de ce calibre, n’importe quelle opinion peut très facilement prévaloir et se retrouver gravée sur le disque dur de la population.

La santé humaine ne viendra jamais d’un médicament, d’un vaccin ou d’une compagnie d’assurance. Un bébé en bonne santé n’a pas besoin de manipulation extérieure, ni non plus du sabotage et de l’altération de son propre sang. Les mystères de la santé se trouvent dans le corps, et non dans les textes médicaux ou les textes de loi.
Le sang humain pur et non contaminé est en effet un élément sacré. Nous ne pouvons que vivre une profonde gratitude quand nous prenons conscience et apprécions à leur profonde et juste valeur, la noblesse, le caractère unique et sacré d’un sang humain non contaminé.
La décision la plus importante dans la vie de votre enfant ne devrait-elle pas en fait dépendre d’un consentement libre et éclairé ? 

Dr Tim O’Shea’s Newsletter, 6/12/2017. – Extrait de son nouveau livre : « La vaccination ne veut pas dire immunisation – La guerre contre nos enfants. »